Homage

BIOGRAPHIE DE YOUCEF ABDJAOUI

Youcef Abdjaoui De son vrai nom Aliouche Youcef est né dans le village d’Ait Alouane dans la commune d’Akfadou à Bejaia le 16 Décembre 1932.

Il a commencé à chanter dés son plus jeunes âge où il s’est donné corps et âme a la musique et c’est à la Radio Bougie qu’il a débuté sous le nom artistique que lui avait donné Saddek El Bedjaoui «Youcef Abdjaoui».

son 1 er disque a été enregistré à Alger en 1958 avec les chansons Aoud-ek a laabd ur kouminegh (je jure de ne pas te croire, a ldzayer (Algerie).

Musicien, compositeur et chanteur qu’il était ,lui ont permis de rejoindre l’orchestre de Moussa Amraoui installé à Paris où ils organisaient des galas et des enregistrements;il a rejoint l’orchestre national de Tunis 1956 jusqu’en 1962 à l’indépendance il rentre en Algérie ,il devient responsable d’un Orchestre de variétés Kabyles à la Radio National chaine 02.

Youcef Abfdajoui a travaillé avec les grands maîtres de la chanson kabyle tels que Slimane Azem,Kamel Hamadi,Chérif Kheddam,Lounis Ait menguellet,Allaoua Zerouki…..

Il a formé a son tour toute une génération de jeunes artistes qui l’on toujours sollicité

Il a choisi de s’exiler en France à partir de 1969 afin d’achever sa carrière artistique laissant derrière lui un héritage éternel de plus de 46 chansons, Da Youcef a chanté merveilleusement la jeunesse,l’espoir,l’amour,la vie, la patrie, la trahison ,la misère ,il est aujourd’hui omniprésent dans le cœur de tous les jeunes qui l’adorent tout ce qu’ils apprécient de son vivant gardent de lui cet héritage éternel dont:»Thit d wul mkhassamen Mcharaan f zine» ( le cœur et l’œil en justice pour une question de beauté),yegouma u akmitu( mon cœur ne peut pas t’oublier) hurreya,rriha n tmurt( senteur du pay),ini ayrer(dit moi pourquoi).

Il décède en 1996 à Paris dés suite d’une longue Maladie